«

Sep 01 2017

E51LYC par VE3LYC : Pukapuka island OC-098

 

Situé à environ 1200 km Nord-Ouest de Rarotonga, parmi les îles Cook du Nord, l’atoll Pukapuka fait partie du groupe OC-098 pour le programme IOTA. Recherché par 92% des membres IOTA ce groupe a été activé la dernière fois en 1995, donc il y a 22 ans. Le récif comporte trois îlots et un banc de sable occupant une surface de 3 km carrés. La piste d’atterrissage se trouve à Motu Ko, tandis que l’activité radio s’est déroulée dans la partie sud de Wale, la seule île habitée (1.3 km carrés), près des bureaux de l’administration insulaire.

Même si les fouilles archéologiques indiquent l’existence des établissements humains depuis 4000 ans, l’histoire de l’île est marquée par des cyclones catastrophiques comme celui de 1700, suite auquel seulement quelques habitants ont survécu.  En 2005, après le cyclone Percy, 30% de la population locale a émigré. Ainsi, le nombre actuel d’habitants de l’île s’élève à seulement 400.

 

Il n’y a qu’une seule entrée dans la lagune de Pukapuka, créée en 1957 par la Marine américaine à la demande des habitants. Cette entrée permet l’accès facile aux sites de pêche à l’extérieur du récif corallien, mais elle est insuffisante pour assurer la circulation des eaux qui est essentielle pour le dévéloppement de la vie marine. De la sorte, l’île n’est pas une destination touristique et les visiteurs sont rares. Les habitants parlent une langue unique dans ce coin mais similaire au samoan. La pêche et les plantations de taro représentent les deux sources principales d’allimentation.

 

 

Je me suis servi comme équipement radio d’un Icom IC-7000 avec une antenne verticale à bande multifréquence allimenté à 220 VAC fourni pas une centrale solaire. La température extérieure variait entre 33oC durant la journée et 28oC durant la nuit, avec une humidité de 80-90%. Quelques fois, les vents du Sud rendaient la température acceptable. Sans cette brise, l’humidité combinée à la chaleur devenait insupportable.

 

J’ai réalisé un total de 5631 contacts avec 3310 stations en 79 DXCC sur 6 continents. La plupart des contacts ont été faits dans la bande de 20 m. Sur les autres bandes, de 40, 30, 17 et 15 m on peut parler d’une distribution plus ou moins égale. Le moins de contacts a été réalisé sur les 12 et 10 m. Environ 76% des contacts ont été en télégraphie, le reste en téléphonie. Quant à la distribution continentale, l’Asie occupe la première place avec 45% des contacts, l’Europe avec 26%, l’Amérique du Nord 25%, l’Océanie 3%, tandis que l’Amérique du Sud et l’Afrique totalisant 1%. Parmi les premiers cinq DXCC comme nombre de stations on peut énumérer le Japon, le Royaume Uni, les Etats-Unis, l’Allemagne et l’Italie, représentant 75%. Un nombre de 46 stations françaises ont fait 63 QSO. Ainsi, elles se situent sur la 11ème place au monde et 7ème en Europe parmi les DXCC et sur la 10ème place au monde et 6ème en Europe par nombres de contactes.

 

Je veux remercier Andy (E51AND) pour son aide inestimable concernant la logistique et pour m’avoir prêté quelques accessoires radio. Je suis redevable à Milan (E51DWC), Alice, et Natalie pour leur hospitalité exquise durant mon séjour à Rarotonga. Mes appréciations à Pio Ravarua pour m’avoir aidé sur l’île et pour avoir partagé quelques légendes et aspects de la vie quotidienne de son peuple. Ma gratitude s’adresse aussi à Johan (PA3EXX) pour son aide au cours de différentes étapes de ce projet. Mes remerciements à Al (W3AWU), Toshi (JM1PXH) et Mike (W5ZPA) pour leur appui exceptionnel, aux donateurs les plus généreux, i.e. AB6QM, DL6DQW, JF4VZT, JJ8DEN, K9RR, KD1CT, KO8SCA, N4WW, PA3EXX, PT7WA, SM5NXS, VE7QCR, VK2DX, WC6DX et à tous les autres qui d’une façon ou d’une autre m’ont soutenu financièrement dans ce project.

 

Photos

1 – Avec Milan (E51DWC), Doug (E51DLD) et Andy (E51AND) (de gauche à droite) après l’arrivée à Rarotonga.

2 – La piste d’atterrissage à Pukapuka sur Motu Ko.

3 – Wale est le Motu peuplé.

4 – Le transport des bagages de l’avion au bateau.

5 – Le bateau est prêt à partir.

6 – Voyage de Motu Ko Wale.

7 – Les bureaux de l’administration insulaire.

8 – L’antenne a été installée à seulement 10 m de l’océan.

9 – CQ de E51LYC, OC-098!

10 – L’eau de noix de coco est delicieux.

11 – Ramassant les noix de coco.

12 – Un bateau de pêche traditionnel.

13 – Les enfants jouent.

14 – Une plantation de taro.

15 – La pêche en famille dans les flaques du récif.

Print Friendly, PDF & Email