«

»

Déc 13 2016

VE100VIMY

Première guerre mondiale

Bataille de la crête de VIMY, du 9 au 12 avril 1917

Pas de Calais (Hauts de France)

 

 

La crête de VIMY s’étend sur 7 Kms à une altitude de 80 mètres, soit 60 mètres au dessus des plaines environnantes. Elle se trouve à l’intérieur d’un triangle, Arras, Lens, Douai.

 

Cette colline solidement fortifiée était occupée par les forces allemandes depuis 1914.

Les allemands dominaient les tranchées canadiennes, et protégeaient les mines de charbon du nord de la France, charbon dont l’Allemagne avait tant besoin.

Les tentatives, par les forces françaises et britanniques pour prendre la crête de VIMY, s’étaient toutes soldées par des échecs, coûtant la vie à des centaines de milliers de soldats.

 

Le corps d’armée canadien a reçu l’ordre de s’emparer de la crête de VIMY en avril 1917.

Les 4 divisions canadiennes ont dû planifier et répéter avec soin leur attaque afin de s’emparer de cette position stratégique. Des tunnels furent creusés afin d’accéder directement au niveau des lignes allemandes et les soldats s’entraînèrent durant des semaines derrière leurs lignes avec des maquettes du champ de bataille.

 

A 5h30, le 9 avril 1917, les 4 divisions d’armées canadiennes se lancèrent à l’assaut de la crête de VIMY, appuyées par 1000 pièces d’artilleries britanniques et canadiennes. Ils conquirent en 1 jour le point haut de la crête, et occupèrent l’ensemble du terrain au 12 avril 1917. Durant cette attaque, 3598 canadiens laissèrent leur vie et plus de 7000 furent blessés.

La crête de VIMY est restée aux mains des Alliés jusqu’à la fin de la guerre. Elle a servi de base radio pour les opérateurs télégraphistes du corps canadien des transmissions.

La prise de la crête de VIMY fut beaucoup plus qu’une victoire militaire, pour la première fois 4 divisions canadiennes, composées d’hommes venant des 4 coins du Canada attaquèrent ensemble et gagnèrent. Le Brigadier Général A.E. ROSS déclara après la guerre  « Au cours de ces quelques minutes, j’ai été témoin de la naissance d’une nation. »

 

La crête de VIMY est devenue terre canadienne en 1922,  « don de la nation française au peuple canadien ». Son Mémorial est le plus prestigieux des monuments canadiens d’Europe. Il symbolise l’histoire internationale, honore la mémoire des 66000 canadiens morts durant la première guerre mondiale et commémore la bataille du 9 avril 1917.

Chaque année des milliers de canadiens font un voyage émotionnel dans le passé en venant se recueillir au Mémorial de VIMY et en visitant le musée. D’énormes trous d’obus, tranchées, tunnels sont les témoins de ce terrible passé.

 

Le centenaire de la bataille sera célébré en Avril 2017 par des cérémonies officielles qui se tiendront au pied du majestueux monument en présence de nombreux Chefs d’Etats.

 

Sur la crête de VIMY, en terre canadienne, un peu à l’écart, une station radioamateur commémorative avec l’indicatif  VE100VIMY sera activée 24/24, du 1er au 9 avril 2017.

Véritable DX’Pédition, ou plutôt DX’Commémoration, 12 opérateurs canadiens et 2 opérateurs français (F6BCW et F6IPT) vont trafiquer en CW, SSB et RTTY du 160 au 10 mètres. 2 stations et une antenne par bande devront permettre à de nombreux radioamateurs du monde entier de contacter VE100VIMY.

Cet évènement est organisé par la Société Commémorative de Vimy Station, un Label en Colombie Britannique, en coordination avec un grand nombre de radioamateurs canadiens. Durant cette manifestation, et pour des raisons de sécurité, le local radio sera interdit à tout public.

 

Vous pouvez visiter le site-web, www.ve100vimy.ca  nous contacter via ve100vimy@rac.ca

 

Donald Studney VE7DS               Didier CADOT F6BCW

 

 

Print Friendly, PDF & Email