Jan 21 2018

DXCC : nouvelles règles pour les entités politiques

Après la réunion du Conseil d’ARRL aujourd’hui (20 janvier 2018), un nouveau critère DXCC sera ajouté à la Section II pour les entités politiques (point 1).
Actuellement, il existe trois critères pour les entités politiques. Si l’un des trois critères suivants est rempli, l’entité se qualifie comme entité politique sur la liste DXCC:

1 État membre des Nations Unies
2 Le préfixe est sur le bloc de préfixe ITU indicatif
3 « L’entité contient une population permanente, est administrée par un gouvernement local et est située à au moins 800 km de ses parents.
Pour satisfaire aux critères de la « population permanente » et du « gouvernement local » de cette sous-section, une entité doit être listée sur (a) la liste des « Dépendances et Domaines de Souveraineté Spéciale » du Département d’Etat américain (https://www.state.gov/s/inr/rls/10543.htm)
comme ayant un «centre administratif» local ou b) la liste des «territoires non autonomes» des Nations Unies
(http://www.un.org/fr/decolonization/nonselfgovterritories.shtml) »

Le nouveau critère, qui entre en vigueur après la réunion du CA, sera le cas si l’entité potentielle est une société membre de l’IARU
(http://www.iaru.org/member-societies.html) et figure sur la liste des Etats Indépendants du Département d’Etat des Etats-Unis.
(https://www.state.gov/s/inr/rls/4250.htm). L’Entité doit figurer sur les deux listes pour pouvoir être qualifiée d’Entité politique. 

 

On peut donc considérer que le Kosovo viendra prochainement grossir la liste DXCC. Reste à savoir quelle date sera prise en compte pour la validité des QSO. 

Print Friendly, PDF & Email